mercredi 14 novembre 2012

Auberge St Laurent, mise en bouche



Tout au sud de l’Alsace et à la croisée des chemins gourmands, se trouvent une adresse et une famille qui voue sa vie à la gastronomie. Chez les Arbeit, on exerce un métier-plaisir-passion et on adore ça. Ils vous en parlent avec appétit et ils prodiguent leurs talents sans compter ; que ce soit Anne ou Marco, mère et père, aussi bien que Laurent, le fils, la même envie semble rayonner de leurs francs sourires.






Au carrefour de l’Europe ce petit coin d’Alsace souvent délaissé, à tort, par une partie des gourmands de la région, trouve sans peine ses fidèles au-delà des frontières. De Mulhouse à Belfort, en passant par la Suisse et l’Allemagne, tout est relativement proche, il n’y a qu’à observer les plaques d’immatriculation sur le parking pour s’en convaincre.  



Ils viennent se régaler par petites et grandes tablées, dans ces petites et grandes salles emboîtées et dans un décor traditionnel, d’une carte alléchante, vraiment, et de quelques menus fort bien pensés. Ils sont reçus par quelques petits feuilletés, une sélection d’apéritifs et un amuse-bouche plus sérieux mêlant ce jour, un crémeux de potiron, des copeaux de foie gras et une tartine de veau mariné.





Ainsi installé, il nous tarde de voir arriver le menu, alors on patiente en picorant dans le pain, fait-maison, avec un peu de curry et des grains entiers de maïs….je ne sais pas vous, mais moi, je le sens bien ce repas…alors rendez-vous demain à la même adresse pour le déguster ensemble.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire