mercredi 15 mai 2013

Le Parc ****, à l'hôtel, compte rendu épicurien

Toute la famille Wucher, depuis plusieurs générations, est au service du client - particulier en goguette ou professionnel en séminaire - de l’art du mieux-recevoir, et du rayonnement de leur région. Au bord de cette route du vin magnifique, leur hôtel **** est, pour beaucoup d’adeptes du standing et du service international, the place to live in elsass !

Depuis plus de 50 ans, ils pensent à leur métier et à leurs clients à longueur de temps, et on le sent très rapidement une fois entré dans cette grande maison de famille. On est pris en main puis très vite mis dans l’ambiance dès notre arrivée et on sent bien que cet hôtel a du caractère ; et un sacré supplément d’âme… 




Depuis trois générations, ils font une grande confiance aux artistes de la région et cela se repère dès l’accueil où le génial Spindler rehausse de ses marqueteries indémodables un décor résolument moderne et irisé. Que vous veniez grâce à un bon cadeau ou en forfaits spéciaux, du bout du monde ou de celui de la rue, vous trouverez votre compte dans cet hôtel où ils semblent vraiment vouloir exaucer tous nos vœux.  


L’extérieur

Dès notre arrivée, on ressent les larges volumes de cette maison de famille sans cesse embellie et agrandie, on apprécie d’avance l’architecture réjouissante avec ses colombages et ses oriels de toute forme.
On fait le tour de la maison par le jardin en fleurs, pour retomber sur d’autres terrasses, elles aussi décorées et meublées, avec quantité de lieux propices à la décontraction et au badinage.












La chambre

Mais nous, on a préféré prendre possession d’une des chambres qui s’égrènent de chaque côté des couloirs, toujours dans les bons tons d’Alsace et s’entrecroisant entre les différents lieux de vie. On a choisi une « junior suite », pour être vraiment à l’aise, même à trois avec notre enfant. Nous sommes heureux de constater qu’elle est à la taille idéale, et nous avons choisi une ambiance régionale, avec les poutres et la douceur apparente, une épaisse moquette lie de vin, des boiseries omniprésentes et des tableaux originaux, ces fameuses séries de cigognes signées Charly Barat, dont la famille a été un des premiers clients.

On retrouve surtout le sérieux d’un confort sans faille, avec une literie qu’on pourrait croire neuve, une grande salle de bain avec douche et bain, un petit salon agréable et une terrasse qui s’ouvre sur le jardin et la piscine. Ainsi installés il ne nous reste plus qu’à choisir un petit en-cas, pour patienter, et à piocher dans la liste des demi-bouteilles de vins d’Alsace et d’ailleurs, pour profiter de ce room-service qui est là pour assouvir toute nos envies.







Les salons

Mais une des grandes forces du lieu, c’est bien tous ces espaces à vivre, pour les séminaires, on l’a déjà dit, mais aussi pour les brunchs du dimanche et autres fêtes de famille, chacun dans leur ambiance, tous privatisables et tous ces salons élégants et tendus d’œuvres des plus grands artistes d’Alsace : Waydelich s’est chargé du bar, Tomi Ungerer de la salle aux fameux petits déjeuners épicuriens et toute la maison est parsemée d’œuvres de Mahler, Schaller et Perret.

Revenons sur ces « nouveaux » petits déjeuners d’ailleurs, avec une salle consacrée, illuminée donc par le plus grand des dessinateurs alsacien et par des vitraux superbes de l’artisan Rulhmann ; elle est surtout la salle des délices variés et matinaux, avec des îlots tentateurs dédiés chacun à une famille de « produits du matin », sans oublier, une cuisine live-ouverte où l’on vous prépare, à la minute, vos omelettes, gaufres et autres douceurs déraisonnables.  









Un des endroits les plus prisés reste le Bar de l’hôtel, un vrai bar avec un B majuscule et un vrai barman, Reza, qui est l’alsaco-iranien - fidèle parmi les fidèles -  qui maîtrise le mieux les arcanes de l’apéritif et du digestif, comme ceux des cocktails savants d’ailleurs. Au bar et dans le fumoir-club à l’anglaise, autre spécificité-maison, on dispose d’un panel d’alcools bruns et blancs sans doute le plus éclectiquement pointu de la région.   


Le Spa

Et pour ne rien gâcher à ce beau paysage hôtelier, la maison se complète d’un très beau spa, dans un style résolument asiatique, qui nous fait voyager autant qu’il nous détend avec une piscine ludique et ondulante certes, des saunas et hammams comme souvent, mais aussi avec des bains bouillonnants aux huiles essentielles et une cabine à infra-rouges plus originale. Bien sûr, il y a aussi la possibilité d’oublier la fatigue et les tracas avec une gamme de soins et de massages, sur réservation.
Même les sportifs n’ont pas été oubliés, avec un studio fitness à disposition, quelques machines à suer et des écrans plats pour retrouver la forme, la ligne et l’actualité.













Avec tout ce confort attrayant et ce service bienveillant, on en oubliera presque qu’il est bientôt l’heure de passer à table pour goûter la cuisine gastronomique des lieux, toujours pensée avec des produits de saison et le savoir-faire d’aujourd’hui, sans renier les recettes d’hier ; rendez-vous donc demain, à cette même adresse, pour apprécier ensemble ce menu de printemps.  


Aucun commentaire:

Publier un commentaire