mardi 14 mai 2013

Le Parc****, mise en bouche



La route des vins d’Alsace est la plus belle du monde, Obernai est un de ses plus remarquables jalons, alors pour les clients de tous horizons, exigeant des hôtels de haut niveau, où la qualité du service  et des installations sont de perpétuelles priorités et où une gastronomie traditionnelle est prodiguée, le Parc****  est alors la meilleure des adresses. 








Sous le soleil exactement, quittez l’ombre en arpentant de tendres vallons de vignes et de routes traversant les villages les plus bucoliques qui soient, nous quittons Barr et son Kirchberg pour Heiligenstein et son Klevener, avec, en point de mire, cette parfaite étape où il nous tarde de séjourner.

Car l’on sait que, dès l’entrée, les Wucher au grand complet vont veiller à notre bonheur, à notre bien-être et vont exaucer nos envies, même celles auxquelles nous n’avions pas encore pensé. Nous prenons alors très vite possession de ces lieux, sans cesse perfectionnés par cette famille forte de près de 60 ans d’expérience et d’ouverture d’esprit.





On déambule dans un espace siglé et dans des salons décorés, sous le regard et les envolées de tous les plus grands artistes qu’a vu naître la région ; on respire au jardin, se rafraîchit à la piscine, se détend au spa et on goûte à la quiétude retrouvée dans un des recoins des terrasses, avant de découvrir l’écrin de nos rêves à venir, des suites et des chambres belles et aisées, fonctionnelles et boisées.

Mais, avant d’y passer la nuit, cette promenade oeno’touristique et ce confort réjouissant nous ayant mis en appétit, on profite de la table gastronomique pour nous plonger cœur et âme dans la saison et dans les traditions. On commence donc, comme il se doit, par un verre de muscat des environs, un vin sec et léger, équilibré sur des notes fleuries et végétales tout à fait printanières qui se marieront avec l’amuse-bouche du jour : un petit filet d’omble chevalier aux trois farces - poisson de rivière, épinard, homardine - agréable et dans la bonne tonalité.



Nous voici alors bien installés pour un week-end au cœur de l’art de recevoir alsacien et au bord de cette fabuleuse route des vins, et nous vous invitons, ces jours prochains, à revenir partager des moments épicuriens avec nous dans l’hôtel, puis à la table du Parc****, à Obernai.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire