mardi 4 décembre 2012

Le Maximilien, mise en bouche



La maison d’Anne et Jean-Michel Eblin est posée là, au milieu des vignes d’Alsace et de Zellenberg, une localité en forme de trait d’union entre ces mythiques villages de Noël et de toujours que sont Riquewihr et Ribeauvillé.
Dans leur maison de famille, ils proposent depuis vingt ans désormais, une cuisine étoilée et appliquée, rassurante et alléchante, une cuisine de justesse et de sensibilité.







S’il n’est pas le plus médiatique de la gastronomie alsacienne, le chef fait partie des plus respectés de la région. Pour son sens aiguë du goût et du produit, pour l’application de chacun de ses gestes et parce que chacun de ses plats est incroyablement maîtrisé avant de passer à table, les amateurs de vérité ne s’y trompent pas. 

Alors avant de partir à la découverte des terroirs majeurs aux alentours, ou après une escapade dans les rues surchargées des villes ou marchés de Noël des environs, nombreux sont ceux qui viennent ici pour se faire plaisir.







Je vous invite donc à mon tour à venir déguster avec moi, demain et à cette même adresse, le menu de la « Formule Jeunes® » proposé en cette humble demeure de la gastronomie concrète.  

Aucun commentaire:

Publier un commentaire